15 mars 2021 Stéphanie CAUMONT

Innovation digitale pour Fermob pour se réinventer malgré la pandémie

Le 4 mars avait lieu le Fermob live la conférence de presse en ligne sous la forme d’un magazine « Feel Good » (durée 1h). Il réunissait la direction de Fermob, Bernard Reybier et son fils Baptiste, les équipes marketing et communication et en charge de la clientèle avec Aude Florimond et Florence Ferrand, des responsables boutiques, des designers et des Fermob People… L’idée est de faire un bilan sur l’année écoulée et  des perspectives.  Au programme : annonces sur les actualités de l’entreprise, des conversations autour du design, de la couleur, la lumière… Un tour d’horizon des actualités de la marque avec des invités…

Le 15 Mars est traditionnellement une date charnière dans l’année. La date de livraison des nouveautés aux revendeurs pour Fermob. C’est le démarrage de la saison du jardin
Si l’entreprise est ancienne (plus de 100 ans), la marque est récente. L’atelier de ferronnerie racheté en 1989 par Bernard Reybier, ne comprenait que neuf compagnons. En 30 ans, l’entreprise est passée  avec le succès qu’on lui connait de 1 à 78 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont 47 % à l’export dans une soixantaine de pays. Comme toutes les entreprises, elle a dû faire face à la pandémie. Elle a dû faire preuve d’agilité pour rester présente et soutenir ses revendeurs. Une expérience interactive inédite et une communauté

Colorarium, une expérience interactive inédite

Les salons internationaux majeurs telles que Maison&objet où sont présentés les nouveautés couleurs et les produits, ont été annulés. Les équipes marketing et commerciales de Fermob profite de cette mobilisation de leurs clients pour les recevoir dans leurs usines (3 en France) et passer deux jours avec eux pendant lesquels ils sont quasiment 24H sur 24 ensemble. Ils sont formés. Les produits sont présentés. Ils les informent sur ce qui va se passer en marketing et communication. Ce sont des moments conviviaux où ils sont ensemble. Ils se passent quelque chose humainement que Fermob a souhaité retrouvé malgré tout.  En septembre, plus de salon. Très vite, ils ont du réfléchir autour  du concept « rendre le réel virtuel ». L’inspiration a été le terrarium, la bulle végétale qui s’autogénère.


C’est le projet Colorarium, conçu en 2 mois en 2020 avec une petite équipe. Aux commandes, Aude Florimond, la responsable marketing. Des studios de cinéma ont été loués ceux de  Grand Sud. Dans cette bulle, un vrai stand décor de 200 mètres carrés a été intégralement créé pour proposer une immersion dans un écosystème familier,. Puis les collections 2020-2021 de Fermob ont été mises en scène à travers 3 ambiances et filmées.

De nouveaux contenus ont été proposés : la génèse des produits avec des interviews des designers, des techniciens pour montrer comment ils travaillent ensemble et comment un dessin devient un produit. Enfin pour faire de cette expérience interactive un moment d’échanges, des rendez-vous digitaux personnalisés avec les commerciaux habituels ont été organisés pour permettre aux clients, aux partenaires ou aux journalistes de découvrir les nouveautés couleurs et les innovations et d’échanger.
Le bilan du colorarium a été très positif selon la marque avec un 10 10 transformé en 90, 90.  Lors d’un salon classique, Fermob accueille 10% de ses clients pendant 10 minutes car ils sont très sollicités par ailleurs. Avec le Colorarium, ils ont accueilli 90% des clients pendant en moyenne 90 minutes.

Des clients comme ambassadeurs de la marque

S’ils ont soutenu leurs revendeurs qui souhaitaient ou qui pouvaient rester ouverts et le CHR (Café, Hôtel, Restaurant) en grande difficulté pendant cette période délicate, la directrice des marques et de la relation client, Florence Ferrand a indiqué que les ventes en ligne sur le site ont été multiplié par deux. Ils ont eu à traiter 15 000 contre 6 000/ 7 000 d’habitude. Ils ont accompagnés les clients dans leur démarche d’achat et de suivi de commande.

Quand Fermob est devenue une marque, le choix a été fait de présenter le mieux possible la marque dans un environnement familier. L’équipe veut une proximité, une sincérité dans ce qu’ils montrent. Ils ont décidé de travailler le catalogue produit en allant faire des reportages photos chez les gens qui les accueillent chez eux.  Ils font donc un casting en ligne où les clients postulent pour faire découvrir leurs familles, leurs amis, leur vie, leur maison parfois leurs vacances. Les équipes de Fermob arrivent avec des camions et des équipes techniques (photographes, maquilleurs, styliste… ) pour donner vie à tout ça.

Le résultat : une présentation des collections qui tient plus de l’album de famille que d’un catalogue produit et qui présente une marque conviviale et accessible. La marque peut s’appuyer sur une communauté de 115 000 personnes à travers le monde. Elle lui a donné un nom : les « FermobPeople ». Le nom du tabouret Inoui a été trouvé par un « Fermob people ».

La communauté est impliquée. Depuis 2018, ils ont un site dédié  où se mêlent des portraits, partages (recettes, DIY…), expériences, playlists…
Une présence sur la toile complétée par le hashtag #fermobpeople sur les réseaux sociaux, pour voir ou pour se montrer !

Tagged: , , , ,

About the Author

Stéphanie CAUMONT Consultante et Formatrice sur les Réseaux Sociaux, Stéphanie CAUMONT accompagne les entreprises qui souhaitent développer la notoriété de leurs marques sur les Réseaux Sociaux.